5 conseils pour démasquer les arnaques en ligne

Le 8 février, c’est la journée mondiale pour un « Internet plus sûr » alias Safer Internet Day. 

Le but de cette journée est de sensibiliser le grand public aux conséquences de ses actes sur internet, mais également de promouvoir une utilisation sûre, responsable et positive sur la toile. 

Nous sommes de plus en plus à effectuer des commandes et achats sur internet. Absolument tout y est à portée de main en quelques clics. On peut y acheter des vêtements, des meubles, de l’électroménager, des voyages, des médicaments, de la nourriture et bien plus encore !  

La toile est un monde incroyable, mais … elle est loin d’être toute rose. En effet, de plus en plus de sites frauduleux et arnaques existent. 

Comment reconnaitre ces faux sites ?  

 

Se méfier des offres exceptionnelles  

Prix imbattables ? Prix incroyablement bas comparé aux offres sur le marché ? C’est peut-être une arnaque. Le but de ces sites frauduleux est de déclencher chez l’acheteur potentiel une pulsion d’achat. L’offre est tellement inratable et dans un délai limité qu’il laisse peu de temps à la réflexion. Nous le savons, un des avantages du shopping en ligne, c’est que quelques clics à peine suffisent pour faire un achat ou bien dans certain cas, une erreur.  

Vérifier l’URL du site  

L’URL est l’adresse du site internet. Les arnaqueurs ne prennent pas toujours le temps de créer un site « clone » et l’adresse que l’on y trouve peut-être totalement absurde.  

Voici quelques points à ne pas négliger :  

  • L’URL est-elle en adéquation avec les produits/services vendus ?  

  • Vérifier que c’est le site officiel. Est-ce qu’il y a une faute d’orthographe dans l’adresse ? Pour être certain de ne pas commettre d’erreur, écrivez le nom de la marque/de l’entreprise dans votre moteur de recherche afin de vérifier l’URL correcte.  

  • Http ou Https ?  

Effectivement, la deuxième option possède un « s » supplémentaire, mais qui fait toute la différence. HTTPS est un protocole entre le site internet et l’internaute. Il permet de sécuriser la confidentialité de vos données, mais il permet également de payer en toute sécurité sur un site en ligne.  

Vérifier l’identité visuelle du site  

Chaque marque, chaque entreprise possède une identité. C’est ce qui leur permet de se différencier.  

Mais à quoi faut-il être attentif ?  

  • Le logo  

  • L’adresse de l’entreprise, du siège social 

  • Vérifier que les liens vers les réseaux sociaux amènent vers les réseaux officiels  

  • Vérifier si le numéro de TVA est indiqué  

  • Les conditions de vente 

  • Les mentions légales  

 

Vérifier s’il y a des avis/forums  

Beaucoup de personnes qui ont été arnaquées le mentionnent sur internet pour avertir les autres internautes qui pourraient éventuellement tomber dans le panneau à leurs tours.  

Il ne faut pas hésiter à écrire le nom du site + arnaque/scam ou encore avis + le site sur Google afin de lire ce qui existe à propos de celui-ci.  

 

Vérifier les modes de paiement  

Si le site internet vous propose un mode de paiement anonyme comme « Western Union », un seul mot : fuyez.  

Les modes de paiement les plus sécurisés sont :  

  • La carte bancaire 

  • 3D secure proposé par Visa et MasterCard permet une double authentification avec une application tierce ou un code sms. 

  • Paypal  

 

La solution la plus simple pour ne pas se faire arnaquer est de naviguer sur des site connus de tous. Il faudra peut-être attendre la période de soldes ou des journées d’action comme le Black Friday pour bénéficier de réduction, mais cela reste le meilleur conseil que nous pouvons vous donner. Dans tous les cas, il faut se méfier des offres trop alléchantes et toujours vérifier les avis Google sur un site qui vous est inconnu.  

Découvrez également plusieurs de nos articles : 

 

Eteamsys une agence de marketing digital présente partout en Belgique. Notamment une Agence SEO à Bruxelles, une expertise certaine pour votre audit SEO ou campagnes de promotions Adwords...

 

Céline Castronovo

Passionnée des réseaux sociaux depuis leurs créations, j’ai tout naturellement transformé cette passion en mon métier en me spécialisant dans la communication digitale et le Community management.