3 choses à savoir sur Google en 2022 pour votre SEO

femme devant ordinateur

Il y a quelques mois Maria, consultante SEO chez eTeamsys, s’est rendue au SEO Camp à Paris. Il s’agit du plus grand rassemblement des référenceurs francophones en Europe, chaque année on y retrouve de nombreux passionnés de référencement naturel en provenance de plusieurs pays européens. 

La volatilité des rankings sur Google

Le ranking, vous le savez sans doute, c’est la position qu’occupe votre site internet dans les résultats de recherche Google. 
Le ranking, ou positionnement n’est pas une donnée fixe. Ce n’est pas par ce que vous êtes premier sur Google aujourd’hui que cela sera encore le cas demain. Cela s’explique par le fait que plusieurs changements de position d’une page sur un même mot clé peuvent avoir lieu chaque jour. 
Jason Miller, consultant en communication aux Etats-Unis, prouve la volatilité des positions en menant une expérience sur le terrain. Il interroge la SERP 20 fois sur une minute en utilisant le même mot clé avec des IP différentes. Le résultat est sans appel : en une minute, son outil a révélé un changement de position allant jusqu’à 10 places d’écart ! 
Pour expliquer cela, il identifie plusieurs facteurs. 

La profondeur de la page dans la SERP

Mieux une page est positionnée et moins elle va subir de variation. En effet, on constate peu de variations dans les 10 premiers résultats, mais des écarts plus importants dans les pages de résultats plus lointaines. 

Les tests de position de Google

Pour tester la pertinence des résultats, Google avance et/ou recule les pages dans son index. 

Device 

Les résultats mobiles sont beaucoup plus volatiles que sur le desktop. 
Le positionnement est donc une donnée à interpréter avec des pincettes. Il vous donne une vision de vos performances SEO, mais ne vous fiez pas uniquement à cet indicateur pour évaluer vos performances. 
 

L’algorithme « MUM »

MUM est l’acronyme de « Multitask Unifield Model » ou Modèle Unifié Multitâche en français. 
Pour rappel, aujourd’hui l’algorithme utilisé par Google est l’algorithme BERT (Bidirectionnel Encoder Représentations from Transformers). La promesse de Google est la suivante : MUM sera 1000 fois plus puissant que BERT et sera capable de mieux comprendre les questions complexes des internautes. 
Concrètement cet algorithme est développé autour de 3 axes, il est : multimodal, multilingue et multitâche. 

Multimodal 

Il comprend et tire des informations simultanément de différents types de formats : texte, image, vidéo, audio.

Multilingue 

Google franchit un pas supplémentaire en retirant la barrière de la langue. Aujourd’hui, les résultats sont liés à la langue dans laquelle est formulée la demande. MUM sera capable de comprendre et de comparer des résultats dans plus de 75 langues différentes. 

Multitâche 

Aujourd’hui, un internaute doit essayer jusqu’à 8 requêtes différentes lorsqu’il s’agit d’une question complexe pour trouver une réponse satisfaisante. MUM aura une compréhension beaucoup plus complète des requêtes, il fera des recherches plus poussées et affichera des résultats plus pertinents et plus complets. 
Actuellement, ce n’est pas forcément la pertinence du contenu qui définit son positionnement. Ce sont les pages les mieux optimisées pour le référencement qui s’affichent en premier. Vous l’aurez compris, pour garder une bonne position, il faudra désormais faire attention à l’optimisation de votre page, mais également à son contenu. Nous vous en dirons plus dans un prochain article… 
 

Les Tags

Vous les utilisez pour analyser le comportement des utilisateurs sur votre site grâce à Google Analytics. Mais saviez-vous que plus déclenchez de tags et plus vos performances risquent de se dégrader ? Il est essentiel d’auditer régulièrement votre taggage et de vérifier que votre TMS (Tag Management System) est bien configuré. Seuls un bon tracking et un plan de taggage propre peuvent vous apporter de bonnes données.